Réunion “extension/nouvelle école WALLIS 2” du 10 décembre 2020- CR réunion et questions des parents d’élèves

Le confinement a eu un fort impact sur les délais de livraison des logements. Cela a occasionné des retards et une rentrée échelonnée, aujourd’hui encore des nouveaux arrivants se présentent à l’inscription. Face aux problèmes d’effectifs, le groupe scolaire a obtenu l’ouverture de 3 classes après les vacances de la Toussaint (1 en maternelle, 1 en élémentaire et 1 dispositif 100% réussite).

Réunion ayant eu lieu le Jeudi 10 décembre 2020

En présence de Madame HURET, adjointe déléguée à l’éducation et à l’enfance, Madame HELENON, adjointe déléguée à la jeunesse et au quartier Ouest, Madame MARTINS, adjointe déléguée à la culture, Madame DUMELIE Direction de l’enseignement et de l’enfance en charge du projet, Madame LEBRETON, Architecte du projet, Monsieur FORÊT pour la SOCAREN, Monsieur CATOUILLARD, directeur des bâtiments, La Représentante du service restauration, des directrices du groupe scolaire Mesdames PISANO et MOULY, des Enseignants d’élémentaire Samuel Wallis, des Représentants des parents d’élèves de l’association Les Enfants d’Abord Noisy le Grand

A l’issue de la précédente rencontre, L’Inspecteur d’Académie-Directeur Adjoint des Services de l’EN, Antoine CHALLEIX, a donné son feu vert pour l’ouverture d’une école distincte en lieu et place de l’annexe provisoire initialement prévue. La nouvelle école est censée ouvrir à la rentrée 2022. Compte-rendu des délais très courts, Mme Huret informe qu’il ne sera pas possible de faire des modifications au projet puisqu’il est impératif que tout soit validé d’ici le 31 décembre.

Surprise et déception de l’équipe enseignante et des parents d’élèves, pour mémoire, il avait été décidé lors du deuxième conseil d’école de Wallis que ce projet ferait l’objet d’une concertation. Celle-ci n’a pas eu lieu et n’aura donc pas lieu.

La séance s’ouvre sur un retour sur les chiffres : nombres de classes etc… et dès ces propos liminaires, désaccord sur les données.

La mairie a réalisé un prévisionnel supposé d’un besoin pour 2028 de 3 nouvelles classes en élémentaire et 8 nouvelles classes en élémentaire.

Le projet architectural :

Le terrain choisi au bout de l’allée Anita Conti avant la route de Neuilly est de 1757 m² avec un bâtiment durable prévu de 1606m², une cour de récréation de 794m² dont un préau de 211m².

Les toits seraient végétalisés et cela est en cours d’étude, avec possibilité d’une partie de toit terrasse

(Les parents d’élèves y sont favorables car cela permettrait aux élèves de profiter de cet espace pour avoir un coin « écologique et jardinage »)

Les enfants de la nouvelle école (nommée Wallis 2 pour faciliter la présentation) sont censés bénéficier de certaines installations de l’actuel Groupe Scolaire existant Wallis 1 notamment la restauration scolaire et la salle polyvalente.

La restauration scolaire

 En réponse aux inquiétudes des personnels de l’actuel groupe scolaire et des parentsconcernant l’absence de restauration scolaire sur Wallis 2, la chefferie de projet explique qu’en théorie, d’après les projections, le restaurant scolaire de Wallis 1 est censé pouvoir accueillir 400 élèves élémentaire et plus de 200 élèves maternelles. L’argument est qu’à Joliot Curie, on fait passer 400 demi-pensionnaires.

Questions des parents d’élèves : Pourquoi ne pas avoir prévu une restauration sur place pour Wallis 2 ? Réponse : Parce qu’initialement, il s’agissait d’un projet provisoire. En outre, il y a un problème d’espace et de terrain (en pente).

L’isolation et le chauffage

Les Directrices émettent des doutes concernant l’isolation du bâti : en effet, Wallis 1 (W1) était censé proposer de grandes qualités en termes d’isolation ; or, il fait cet hiver 15 degrés dans certaines salles de classe. Si l’isolation est aussi bonne sur Wallis 2 (W2), sortez les thermolactyls.

  •  Intervention des personnels de la mairie en charge du dossier : bâtiment récent, qui nécessite encore des réglages. Le Problème semble réglé en maternelle et doit être réglé sous peu en élémentaire. Wallis 2 sera plus performant puisqu’on va tenir compte de l’« expérience » de Wallis 1.

Le centre de loisirs élémentaire déménage à W2

  • Quid des déplacements entre les deux sites : les demi-pensionnaires de W2 qui vont venir déjeuner à W1 et les élèves de W1 accueillis en périscolaire à W2 ?

Pas de réponse claire sur ce point. Il n’y a pas de passerelle prévue, il est envisagé de créer une entrée secondaire dans la cour élémentaire pour faciliter les transfert W2 vers W1 mais l’étude de faisabilité ne semble pas être aboutie à ce jour.

Les parents d’élèves rappellent qu’il serait intéressant pour Wallis 1 d’avoir également une seconde porte d’entrée destinée aux élémentaires, celle proposée lors de la réunion sur l’allée Anita Conti à coté du gymnase semble intéressante car elle pourrait également délester l’entrée actuelle de Wallis 1 (mais il  faudrait qu’elle soit située en décalage suffisant de l’entrée de Wallis 2 sinon il persisterait un attroupement de parents attendant leurs enfants pour les deux écoles au même endroit de l’allée)

Mme Pisano rappelle qu’il a été proposé également de créer une entrée directement sur la cour de maternelle sur le parvis actuel de Wallis 1 afin de ne pas mélanger les parents de maternelle entrant chercher leurs enfants et les élèves d’élémentaires sortant de classe.

Intervention et questions de l’association de parents d’élèves de W1 LEDA :

Les parents d’élèves saluent le travail effectué concernant l’extension de l’école Samuel Wallis qui sera une nouvelle école et non une extension au final. Ce projet est perenne et les préfabriqués ont été abandonnés ce qui est une bonne chose. Nous regrettons et déplorons comme l’équipe enseignante de ne pas avoir été associés à une concertation autour de ce projet comme cela avait été décidé en conseil d’école en 2019-2020. Le projet est intéressant dans son ensemble mais il y a des problématiques que nous souhaitons soulever pour éviter certains désagréments évitables

  • Outre les problèmes d’isolation et surtout de chauffage évoqués pour lesquels les parents d’élèves demandent à la mairie d’être vigilant à ne pas renouveler les problématiques présentent sur W1et à installer un système de chauffage et de ventilation efficient afin de garantir une température de travail à 19° pour les élèves et enseignants.
  • il existe sur W1 des problèmes d’éclairage. Un éclairage avec détecteur de mouvement ne convient pas dans une classe, suite à l’expérience sur W1 ou les lumières s’éteignent en classe quand les enfants ne bougent pas. A l’inverse, un éclairage permanent des couloirs n’est peut être pas nécessaire comme c’est le cas sur W1 avec des couloirs et salles éclairées de jour comme de nuit y compris le WE et pendant les vacances. Les parents d’élèves demandent que les éclairages soient bien réfléchis sur le nouveau groupe scolaire.
  • Autre problématique : celle du stationnement. Deux écoles primaires à proximité d’une gare RER et de trois établissements du second degré.

Les actuels enseignants ne peuvent déjà plus se garer facilement sans tourner longuement afin de trouver une place et tous les logements ne sont pas livrés. Il est question en outre, que l’actuel parking, pris d’assaut, soit remplacé au terme des travaux par une promenade plantée.

A la question « où se garer ? » et comment acquitter les frais de stationnement, lequel ne peut excéder 4 heures ? La première réponse apportée est de sortir changer le disque sur l’heure de déjeuner

Puis face à l’impossibilité technique de le faire (le timing et les obligations sur le temps scolaire ne permettent pas de sortir de l’école toutes les 4 heures pour changer le disque ou recharger le parcmètre), il est suggéré que « pour l’instant » les personnels de l’école « devraient » pouvoir stationner « sans problème ».

 In fine, Monsieur FORÊT nous apprend que des stationnements sont prévus le long de l’avenue Montaigne et vont régler la question. Actuellement les enseignants tournent le matin pour trouver de la place. Nous doutons fort que les places de stationnement de l’avenue Montaigne suffisent à répondre à la demande du quartier. Il est émis l’hypothèse d’avoir des places de stationnement sur le parking des arcades. Les parents d’élèves pensaient qu’il aurait été intéressant de prévoir un parking sur le nouveau groupe scolaire. Le projet étant établi et non modifiable rend cette demande caduque, mais d’autres solutions peuvent être proposée et nous demandons à la mairie de réfléchir rapidement et dès maintenant à une solution temporaire jusqu’à la fin des travaux et à une solution pérenne car la tension liée aux nombreuses habitations, aux nombreux groupes scolaires et secondaires et au RER est réelle et commence déjà à se faire sentir.

  • Problème du dépose-minute : en école élémentaire et maternelle, les parents sont nombreux à déposer leurs enfants en voiture. Aujourd’hui ce stationnement pose tous les jours problème. Il pose problème pour Wallis 1 et pour le collège, il posera également problème pour Wallis 2. Les parents d’élèves demandent à la mairie de réfléchir à cette problématique afin d’y apporter une solution pérenne, sûre et efficace.
  • Enfin, réelle inquiétude des parents d’élèves quant au manifeste décalage entre les ouvertures d’école/classes et le déploiement exponentiel du parc de logements. En clair : Wallis 2 ne sera-t-elle pas déjà saturée lorsqu’elle ouvrira ? En outre quid de la carte scolaire ? Faudra t il comme à Wallis 1 dés l’ouverture de l’école transformer les salles de bibliothèque et bureaux en salle de classe ?

Réponse de Madame HURET : en maternelle délestage possible sur la Varenne. La mairie se refuse à prévoir les effectifs à venir en fonction des logements vendus estimant qu’un appartement de 3 ou 4 pièces n’accueille pas nécessairement des enfants.

L’Education Nationale n’anticipera pas davantage les effectifs en ce qui concerne l’attribution des postes d’enseignants. La règle est d’attendre que les élèves soient effectivement présents et inscrits avent d’ouvrir une classe et de lui affecter un enseignant. Pas d’anticipation, pas de perspective.

Les parents d’élèves proposaient de créer un fichier de préinscription en mairie afin que les parents puissent se pré-inscrire avec les documents qu’ils possèdent en donnant la date prévue d’arrivée de leur enfant sur l’école. L’inscription définitive se fait avec le certificat de radiation qui n’est établi par l’ancienne école qu’au moment du départ réel de l’enfant. Cela permettrait, en plus du sondage auprès des promoteurs d’anticiper un peu mieux les arrivées des nouveaux élèves. Nous pensons qu’il vaut mieux prévoir plus grand que trop petit mais avons l’impression que les bâtiments sont estimés sur la fourchette la plus basse au lieu de l’être sur la fourchette la plus haute, ce qui entraine dans toutes les écoles du secteur des sureffectifs obligeant à réquisitionner des salles n’étant pas destinées à être des salles de classe.

  • Madame MOULY soulève la question de la psychologue scolaire qui travaillera aussi sur W2 et qui a besoin d’un bureau ou au moins un local dédié, cela est-il prévu sur le projet W2 ?
  • Problématique spécifique la maternelle : dortoir et salle de motricité. La maternelle accueille de plus en plus d’enfants, notamment en PS et les dortoirs sont déjà pleins. Prendre la salle de motricité pour pallier ce besoin n’est pas une solution. D’autant que ce bricolage n’aurait d’effets que provisoires. A terme, il faudrait réquisitionner d’autres espaces pédagogiques.

Or, il est déjà question de reclassifier bibliothèque, salle polyvalente et salle d’arts plastiques pour répondre aux besoins d’accueil des nouveaux élèves sur W1.

  • Nous soulevons enfin brièvement la question du maintien en REP. En effet, Wallis 1 accueille les élèves anciennement accueillis au Clos des Aulnes : les besoins pédagogiques et éducatifs spécifiques de ces enfants n’ont pas changé. Pourtant, Wallis étant sur le secteur de Mitterrand et non plus de Victor Hugo, elle perdra inexorablement son label REP, peut-être dès la prochaine rentrée. Les parents d’élèves demandent à la mairie des propositions pour un soutien spécifique, qui est indispensable pour accompagner les élèves en difficultés sur cette école? Un soutien scolaire par des associations et/ou des bénévoles en partenariat avec la mairie et l’équipe enseignante est-il possible sur l’école même ?

Nous rappelons à cette occasion le raté des vacances apprenantes de la Toussaint sur W1 et les conséquences néfastes pour les enfants, les parents et les enseignants investis qui avaient passé du temps à préparer ce projet, abandonné au dernier moment par la mairie faute d’organisation du temps loisir dont elle avait la charge. Ce type de prise en charge est indispensable sur le groupe, nous avons la chance d’avoir une équipe enseignante motivée pour ces projets, nous demandons à la mairie en tant qu’association de parents d’élèves de permettre aux enfants/parents/enseignants de mener à bien ces projets pédagogiques de soutien aux élèves en difficultés et d’en créer d’autres.

Mme Hélènon évoque un projet de soutien scolaire dans le nouveau local associatif qui devrait ouvrir en février aux espaces d’Abraxas et pour lequel ils cherchent des bénévoles. Les parents d’élèves soutiennent ce projet et demandent le maintien des vacances apprenantes sur toutes les périodes de vacances ainsi qu’un soutien sur l’école elle-même.

  • Questions non soulevées mais que les parents d’élèves aimeraient poser à la mairie.
  • Les revêtements extérieurs choisis semblent être majoritairement du bois. Est-il prévu un entretien régulier et à quel rythme avec un budget adapté et régulier pour ce faire ? Est il prévu un entretien régulier de la toiture végétalisée également ?
  • Une nouvelle école construite dans le quartier du collège lycée international pourrait être pensée dès son ouverture comme une école avec section internationale ou européenne, de nombreux parents y sont favorables et cela valoriserait d’autant les nouveaux quartiers NeoAbraxas, Maille Horizon Nord et bientôt Les Bas Heurts.
  • Puisque le projet d’extension de l’école est de réaliser une nouvelle école, le terrain choisi (à coté de Wallis 1) pourrait être à un endroit plus adéquat (et surtout plus grand en superficie) pour réaliser une réelle école comprenant son réfectoire, son gymnase et une cour de récréation avec préau à taille plus adaptée aux besoins.

(Nous tenons ici à souligner que la taille de la cour de récréation de Wallis 1 pose déjà problème actuellement en termes de surface alors que les effectifs vont encore augmenter, il conviendrait de prendre en compte également ce besoin vital d’espace des enfants pour se mouvoir, jouer et ou se reposer sur leur temps de pause sans gêner ou être gêné par la densité d’enfant lors de ces temps libres).

De fait, un autre terrain sur la partie haute de Maille Horizon ou sur l’actuel chantier des Bas Heurts pourrait être retenu afin de répondre à ces besoins essentiels :

  • Une capacité d’accueil suffisante pour absorber tous les projets actuels et à venir (éviter d’avoir une nouvelle école saturée à 3 ans de son ouverture comme c’est le cas à Wallis 1), 8 salles de classe nous semble une évaluation par le bas alors que nous voyons bien que les logements de ce secteur attirent principalement des familles nombreuses (faut il rappeler le RER proche et les écoles/collège et lycée attirant les familles dans ce quartier ?)
    • Un vrai réfectoire dédié à la nouvelle école avec isolation phonique et petites salles pensé intelligemment pour rendre la pause du déjeuner un temps agréable pour les surveillants comme pour les élèves
    • Un gymnase ou salle polyvalente dédié à la nouvelle école (à partager éventuellement avec le groupe scolaire La Varenne qui est sous doté)

Le projet architectural pourrait ainsi être conservé dans son ensemble en y ajoutant des salles de classe, un réfectoire et une salle polyvalente (+ le bureau de la psychologue si celui-ci n’était pas déjà prévu).

Il reste quelques semaines pour finaliser le projet et malgré nos regrets de ne pas avoir eu de concertation comme cela devait être prévu depuis le mois de mai dernier, nous ne pouvons nous garder de vous alerter sur des choix qui pourraient entrainer les mêmes problématiques que nous sommes déjà en train de vivre sur Wallis 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *