Journée Nationale de Sensibilisation au Trouble Déficit de l’Attention/Hyperactivité (TDAH)

Le 12 juin est la Journée Nationale de Sensibilisation au Trouble Déficit de l’Attention/Hyperactivité (TDAH), l’un des troubles les plus fréquents chez les enfants et les adolescents . Pourtant ce trouble reste largement méconnu du grand public mais aussi des professionnels de santé, trop peu formés. L’accès au diagnostic et aux soins est un parcours du combattant pour de nombreuses familles. Or, sans traitement et soutien appropriés, le TDAH peut avoir un impact négatif sur tous les aspects de la vie d’un enfant et et entraîner des conséquences dévastatrices

Qu’est-ce que le TDAH ?

Le TDAH est un trouble neuro-développemental, ce qui signifie que le cerveau des personnes touchées se développe et fonctionne différemment.

Il touche 5% des enfants soit plus d’un enfant par classe et persiste souvent à âge adulte

Il se caractérise par des niveaux inappropriés de 3 groupes de symptômes : Déficit de l’Attention, Hyperactivité et Impulsivité.

Déficit de l’Attention

Les enfants atteints de TDAH ont des difficultés à contrôler leur attention, à la maintenir et à inhiber les distracteurs. Cela peut se manifester par des comportements tels que :

  • Semble ne pas écouter lorsqu’on lui parle.
  • Oublie souvent les consignes ou ce qu’il doit faire.
  • Perd ou oublie fréquemment ses affaires.
  • A des difficultés à passer d’une tâche à une autre.
  • A du mal à planifier des actions, qu’elles soient simples comme ranger son manteau ou plus complexes comme organiser son travail scolaire.
  • Survole les énoncés, commet des fautes d’étourderie et commence par la fin d’un exercice.

Hyperactivité

L’enfant a besoin de bouger de manière excessive et désordonnée. Cela peut se manifester par :

  • Difficultés à rester assis, remue sur sa chaise, gesticule.
  • Court et grimpe partout.
  • Touche à tout, manipule sans cesse des objets.
  • Tendance à ne pas terminer ce qu’il a commencé.
  • Parle sans arrêt.

Impulsivité

L’enfant a du mal à maîtriser ses actions, ses pensées et ses émotions. Souvent, il sait ce qu’il doit faire mais ne le réalise qu’après coup, éprouvant alors un sentiment de culpabilité. Cela peut se manifester par :

  • Difficulté à attendre son tour, interrompt souvent les autres, répond sans attendre la fin de la question.
  • Réactions excessives, disputes fréquentes avec les autres.
  • Comportements brusques, intrusifs, perturbe régulièrement la classe.
  • Imprudence, mise en danger sans en avoir conscience.

Ces manifestations varient d’un enfant à l’autre et peuvent évoluer avec l’âge. Certains présentent un profil à dominance inattentive, tandis que d’autres manifestent principalement des symptômes d’hyperactivité/impulsivité ; d’autres encore présentent une combinaison des 3 groupes de symptômes.

Le diagnostic du TDAH implique que ces symptômes

– soient persistants, présents dès l’enfance et inappropriés pour l’âge de l’enfant

– se manifestent dans différents milieux (par ex., à la maison et à l’école).

– aient des répercussions significatives sur la vie sociale, familiale, scolaire ou professionnelle

Pris individuellement, ces signes pourraient sembler insignifiants, attribués à des traits de caractère ou à un manque d’éducation. Tout comme il serait impensable de refuser des lunettes à un enfant myope en prétendant qu’il lui suffit de faire des efforts, ignorer ces signaux pourrait priver un enfant de l’aide et du soutien dont il a besoin.

Origines et Conséquences du TDAH

Origine

Le consensus actuel est que le TDAH résulte des effets combinés de nombreux facteurs, principalement génétiques (70%). Contrairement à certaines croyances populaires, le TDAH n’est pas causé par une éducation défaillante, le temps passé sur les écrans ou un excès de sucres.

Conséquences

  • Le TDAH a des répercussions dans plusieurs domaines de la vie de l’enfant :
    • A l’école (pouvant aller jusqu’au décrochage scolaire)
    • A la maison (conflits, impacts sur la vie sociale de la famille, maltraitance…)
    • Dans les relations sociales (isolement, harcèlement,…)
    • Santé (risque d’accident,…)
  • et plus tard, à l’âge adulte
    • Difficultés professionnelles •
    • Difficultés familiales (vie de couple, éducation des enfants…)
    • Difficultés dans les relations sociales (isolement…)
    • Accidentologie, conduites à risques & délinquance (vie sexuelle…)
    • Difficultés dans la gestion administrative et financière

Les enfants avec TDAH sont souvent perçus comme pénibles ou peu motivés, ce qui peut avoir des conséquences dévastatrices sur leur estime de soi. Cette faible estime de soi augmente le risque de comportements oppositionnels, de conduites dangereuses, d’anxiété, de dépression, de troubles de l’alimentation et d’addictions

Un handicap invisible.. qui peut devenir un atout !

Le TDAH est un handicap invisible avec de lourdes conséquences sur la vie quotidienne et l’insertion sociale mais Il faut se garder de ne voir que les aspects négatifs. Ce mode de fonctionnement peut être une opportunité et le moteur de grandes réussites. Ce sont souvent des enfants curieux, joyeux, inventifs, passionnés, empathiques, créatifs, sensibles, serviables, drôles, passionnants, gentils et rapides.

Une prise en charge appropriée et l’appui de ses proches peut permettre à l’enfant ayant un TDAH à gérer ses difficultés, à s’appuyer sur ses forces et ses intérêts pour réaliser son potentiel

Comment savoir si je dois consulter pour mon enfant?

S’agissant du TDAH, les points clés sont l’intensité, la fréquence et le retentissement sur le quotidien de l’enfant et de sa famille. En cas de doute, vous pouvez solliciter votre pédiatre qui vous orientera.

Comment aider un enfant ayant un TDAH ?

Les recommandations pour aider un enfant avec TDAH incluent :

  • Se former pour Comprendre et reconnaître les besoins de son enfant.
  • Structurer et Adapter son environnement Établir des routines et des règles claires, Fixer des attentes réalistes, communiquer efficacement,…
  • Positiver & préserver la qualité de la relation avec l’enfant : Encourager les comportements positifs, favoriser les interactions sociales positives,

Ressources et Liens Utiles

Site Web de l’association HyperSupers TDAH France

www.tdah-france.fr

Fiches Clepsy CHU Robert Debré

Mon enfant a moins de 6 ans, il s’agite, il s’oppose, est-ce un TDAH ?

Mon enfant qui a entre 6 et 12 ans perd toutes ses affaires, il se déconcentre très vite en classe ou pendant les devoirs, et parle sans arrêt et sans permission. Est-ce un TDAH ?

Livres

Et si c’était un TDAH ? Déficit de l attention, hyperactivité, impulsivité les outils pour faciliter le quotidien, De Olivier Bonnot, Laurence Ollivier ; Editions Marabout

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *